SFPQ

Réseau
des jeunes

Le Réseau des jeunes du SFPQ est composé d’une centaine de membres du Syndicat qui sont âgés de moins de 35 ans. Formant la relève des personnes dirigeantes du SFPQ et du personnel de la fonction publique québécoise, leur vision est essentielle.

Activités
+ Calendrier
jeunes

DU
04 Déc
AU
05 Déc

Comité national des jeunes

DU
15 Jan
AU
16 Jan

Comité national des jeunes

DU
08 Fév
AU
09 Fév

Comité national des jeunes

Activités précédentes Activités suivantes

Outils
Jeunes

Outre par son inévitable dynamisme visuel, le guide #jeunesfpq surprendra par son contenu intelligent, clair et essentiel. Un must pour les moins de 35 ans qui souhaitent s’impliquer au SFPQ.

Télécharger
iPad
iPad

Équipe
jeunes

// Palier national

Le Comité national des jeunes représente les jeunes de moins de 35 ans, membres du Syndicat, qui travaillent dans la fonction publique et parapublique du Québec. Il a un rôle de conseiller auprès de l’Exécutif national.

Vice-présidence – Comité national des jeunes

Patrick
Audy

Patrick Audy a été élu à l’Exécutif national du SFPQ, lors du XXVe Congrès (avril 2012). Il a œuvré au sein de Plus Patrick Audy a été élu à l’Exécutif national du SFPQ, lors du XXVe Congrès (avril 2012). Il a œuvré au sein de l’Agence du revenu du Québec à titre de technicien en vérification fiscale à Québec. Il est le vice-président responsable du dossier des jeunes au SFPQ.

Écrire à Patrick Audy

CHRISTINE ST-LAURENT – Comité national des jeunes

CHRISTINE
ST-LAURENT

Christine St-Laurent est préposée aux activités dans la réserve faunique de Portneuf (Sépaq) depuis 2006. Elle a Plus Christine St-Laurent est préposée aux activités dans la réserve faunique de Portneuf (Sépaq) depuis 2006. Elle a occupé le poste de 2e vice-présidente de la section 139 - Portneuf de 2009 à juin 2012, puis comme présidente, depuis ce temps. Elle a également occupé le poste de responsable locale à la condition féminine jusqu’en juin 2012. Christine est engagée au sein du comité de santé et de sécurité du travail de la réserve faunique de Portneuf. Elle a été élue au CNJ pour une première fois lors du Conseil syndical de février 2012 et par la suite au Congrès d’avril 2012.

Écrire à Christine

LYDIA MÉTIVIER – Comité national des jeunes

LYDIA
MÉTIVIER

Lydia Métivier travaille à l’Agence du revenu du Québec (pension alimentaire) dans la région de Montréal-Laval. De Plus Lydia Métivier travaille à l’Agence du revenu du Québec (pension alimentaire) dans la région de Montréal-Laval. De 2013 à novembre 2015, elle a été trésorière de sa section syndicale, la 224 - Revenu Montréal-Ouest et Pensions Alimentaires. Durant cette période, elle a eu la responsabilité des dossiers touchant la classification et la carrière ainsi que celle répondante local du dossier des jeunes. Lydia a été élue au sein du Comité national des jeunes lors du Conseil syndical de novembre 2014.

Écrire à Lydia

NICOLAS LEDUC-LAFANTAISIE – Comité national des jeunes

NICOLAS
LEDUC-LAFANTAISIE

Nicolas Leduc-Lafantaisie travaille au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre Plus Nicolas Leduc-Lafantaisie travaille au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Son aventure syndicale a commencé en 2007, à Mont-Laurier, lorsqu’il a été élu délégué pour le SFPQ. Par la suite, il a pris les rênes des postes de secrétaire et de trésorier de sa section (507). Nicolas a le plaisir de former la relève syndicale de la région Laurentides – Lanaudières – Outaouais, tant à titre de formateur régional qu’à celui de responsable du dossier des jeunes. Son intérêt pour la cause de la jeunesse l’a ainsi mené, lors du Conseil syndical de 2014, à être élu dans le Comité national des jeunes. Outre son apport au SFPQ, Nicolas s’implique dans les milieux communautaire et politique des Hautes-Laurentides.

Écrire à Nicolas

// Palier régional

Les personnes responsables régionales jeunes épaulent dans leurs responsabilités les quelque 99 personnes répondantes jeunes, en plus d’animer la vie syndicale de leur région. Il y a une personne responsable régionale jeune par région, donc huit au Québec.

1Québec – Chaudière-Appalaches

Caroline Pilote

Caroline Pilote est responsable régionale de la Région 1. Elle travaille au ministère de la Justice depuis 2006, Plus Caroline Pilote est responsable régionale de la Région 1. Elle travaille au ministère de la Justice depuis 2006, section 111. Responsable des lois provinciales (secteur pénal) pour le district de Québec, elle est également responsable dossiers en appel devant la cour supérieure depuis juin 2014. Dès 2010, elle s’est impliquée auprès du SFPQ à titre de secrétaire de sa section. Elle a ensuite été élue au poste de 2e vice-présidente, en 2013, et est, depuis octobre 2014, présidente de sa section. Elle a été élue responsable régionale jeune de la Région 1 en mai 2013. Au fil des ans, elle a occupé différents postes : notamment à la vie syndicale, aux avantages sociaux, à la classification de carrière, aux conditions de travail, aux griefs et à la défense des services publics. Bref, tour à tour, elle a été chargée de chacun de ces dossiers, le seul qui lui a échappé est celui de la condition féminine.

Écrire à Caroline

François Prevost

François Prevost est substitut à la responsable régionale jeune Caroline Pilote (Région 1). Or, son implication Plus François Prevost est substitut à la responsable régionale jeune Caroline Pilote (Région 1). Or, son implication syndicale a commencé bien avant aujourd’hui, soit en 2011. C’est à cette époque que François est devenu responsable jeune de sa section de Gatineau; l’année suivante, il obtenait déjà le poste de vice-président (section 503). En 2015, le jeune homme est déménagé à Québec, section 117, et a poursuivi ses activités syndicales à titre de vice-président local. Il a mené avec brio les dossiers de la défense des services publics et de la vie syndicale. Ajoutons finalement à ce curriculum ses participations à l’équipe de protection et de développement de l’accréditation du SFPQ ENOS et au Comité élargi de stratégie de négociation pour l’Agence du revenu du Québec.

Écrire à François

2Montréal – Laval - Montérégie

Sébastien Desnoyers

Sébastien Desnoyers est responsable régional du dossier des jeunes de la Région 3 depuis mai 2016, secrétaire Plus Sébastien Desnoyers est responsable régional du dossier des jeunes de la Région 3 depuis mai 2016, secrétaire trésorier et répondant jeune de la section 351 depuis octobre 2015 et membre de l'équipe de formateur régional. Son implication syndicale a débuté à titre de délégué en mai 2014. Depuis 2006, il est garde-parc patrouilleur et assistant à la protection de la faune sur le territoire du parc national de la Yamaska. En parallèle, il poursuit des études en histoire à l'Université de Montréal. C'est d'ailleurs dans la foulée du Printemps érable qu'est née sa fibre syndicaliste et son désire de militance.

Écrire à Sébastien

Vanessa Monteiro Chaves

En 2011, Vanessa Monteiro Chaves a rejoint l'équipe de l'Agence du revenu du Québec à titre de technicienne en Plus En 2011, Vanessa Monteiro Chaves a rejoint l'équipe de l'Agence du revenu du Québec à titre de technicienne en vérification fiscale. En 2015, installée dans la Région 2, elle a voulu s'impliquer au SFPQ; elle a été élue déléguée. Plus tard, les responsabilités de répondante locale jeune lui ont été données. Finalement, en 2016, elle a été élue substitut régional jeune. Vanessa est une femme polyvalente qui aime participer à plusieurs projets comme, entre autres, ceux d'Entraide et de son comité de santé et de sécurité.

Écrire à Vanessa

4Centre-du-Québec – Estrie – Mauricie

Isabelle Forcier

Isabelle Forcier travaille au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis 2012. C’est Plus Isabelle Forcier travaille au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis 2012. C’est en décembre 2014 qu’elle est entrée dans la grande famille syndicale titre de déléguée et responsable jeune locale. Elle s’est par la suite taillé une place au sein de son exécutif de section et, en octobre 2015, elle fut nommée directrice; deux semaines plus tard, elle devenait la représentante régionale jeune. Isabelle peut désormais s’impliquer à la hauteur de ses espérances.

Écrire à Isabelle

Andréanne Ouellet

Andréanne travail à l'Agence du revenu du Québec et est déléguée pour le SFPQ depuis 2012. Elle a été nommé Plus Andréanne travail à l'Agence du revenu du Québec et est déléguée pour le SFPQ depuis 2012. Elle a été nommé répondante locale jeune en février 2015. Ensuite, elle a été élue substitut régionale jeune en mai 2016. Le 26 septembre de la même année, elle fut élue à titre de trésorière de sa section. Isabelle Forcier peut donc compter sur quelqu'un de motivé afin de l'appuyer dans son mandat.

Écrire à Andréanne

5Laurentides – Lanaudière – Outaouais

Nadia Laurin

Nadia travaille au ministère du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis avril 2012. Ce n’est Plus Nadia travaille au ministère du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) depuis avril 2012. Ce n’est que quelques mois plus tard qu’elle a été nommée déléguée de la Section 501. Voulant s’impliquer davantage, elle a décidé de faire partie du Comité local de surveillance, pour ensuite, en avril 2015, briguer (et remporter) le poste de trésorière de son exécutif local. C’est finalement en mai 2016 qu’elle a été élue Responsable du dossier des jeunes de la Région 5.

Écrire à Nadia

Christine de l'Étoile-Martin

Christine De L'Étoile travaille à la CSST depuis 2011. Déléguée syndicale depuis 2014, elle est vice-présidente de Plus Christine De L'Étoile travaille à la CSST depuis 2011. Déléguée syndicale depuis 2014, elle est vice-présidente de la section 502 et est responsable des dossiers touchant la classification et carrière. Elle a été élue substitut à la responsable du dossier des jeunes pour la région 5 (Laurentides - Lanaudière - Outaouais) en mai 2015.

Écrire à Christine

6Bas-Saint-Laurent – Côte-Nord – Gaspésie et les Îles

Christine Beaulieu-Chassé

Christine Beaulieu Chassé est inspectrice en bâtiment à la Régie du bâtiment du Québec depuis mai 2008. Son Plus Christine Beaulieu Chassé est inspectrice en bâtiment à la Régie du bâtiment du Québec depuis mai 2008. Son implication syndicale a débuté dès février 2010 où elle fut nommée déléguée pour son ministère, ainsi que répondante locale jeune pour la Section 601. Sa participation aux écoles militantes organisées par la Région 2 a accentué son intérêt pour le militantisme et l’a incitée à se présenter au poste de 2e vice-Présidente de sa section, poste auquel elle sera élue en juin 2012. Elle a également été responsable du dossier de la condition féminine. C’est en mai 2016 qu’elle a été élue Responsable régionale du dossier des jeunes de la Région 6.

Écrire à Christine

Jean-Pierre Larivée

Originaire de Longueuil, Jean-Pierre Larivée a grandi de ses fins de semaines passées dans le bois de Lanaudière. Plus Originaire de Longueuil, Jean-Pierre Larivée a grandi de ses fins de semaines passées dans le bois de Lanaudière. Depuis toujours, il est fasciné par son magnifique Québec, si vaste et immense; c'est pourquoi il est parti travailler, en janvier 2013, au ministère de l'Environnement (MDDELCC) au bureau de Sept-Îles. Dès son arrivée, il a voulu s'impliquer à titre de délégué. En décembre 2014, il a été élu au poste de première vice-présidence; par le fait même, il a eu le mandat de responsable local jeune. En 2016, avec tous les changements structurels au SFPQ, il est devenu super délégué (section revitalisée) puis, lors de la dernière assemblée régionale de mai, il a été élu au poste de responsable régional jeune substitut.

Écrire à Jean-Pierre

7Saguenay – Lac-Saint-Jean – Chibougamau – Charlevoix – Haute-Côte-Nord

Laurianne Dufour

Laurianne a fait son entrée dans la fonction publique en 2012, à la Commission de la santé et de la sécurité du Plus Laurianne a fait son entrée dans la fonction publique en 2012, à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (désormais CNESST). Rapidement, en février 2013, elle est devenue déléguée du SFPQ. Trois années plus tard, poursuivant sans relâche sa mission syndicale, elle a obtenu le poste de première vice-présidente et est, de plus, devenue responsable locale jeunes. Quelques semaines plus tard, Laurianne a été élue substitut au responsable régional jeunes pour finalement devenir responsable régionale jeunes en février 2017. Outre ces implications syndicales, Laurianne est présidente d’une ligue d’improvisation senior et arbitre. De plus, dans ses temps libres, elle complète un baccalauréat en administration des affaires. Polyvalente et impliquée, elle espère apporter une valeur ajoutée à son milieu.

Écrire à Laurianne

8Abitibi-Témiscamingue – Nord-du-Québec

Cathy Vallières

Cathy Vallières est agente d’aide socio-économique au Centre local d’emploi d’Amos. Au sein du SFPQ, de 2008 à Plus Cathy Vallières est agente d’aide socio-économique au Centre local d’emploi d’Amos. Au sein du SFPQ, de 2008 à aujourd’hui, elle a été secrétaire de section 802, déléguée et responsable locale jeune. Présentement, elle est 2e vice-présidente de sa section locale, responsable régionale du dossier des jeunes et représentante régionale adjointe à la condition féminine.

Écrire à Cathy

Marc-André Lecompte

Marc-André est entré en fonction à Revenu Québec en 2009 à titre de technicien en vérification fiscal. Dynamique qui Plus Marc-André est entré en fonction à Revenu Québec en 2009 à titre de technicien en vérification fiscal. Dynamique qui aime s'impliquer dans plusieurs projets, il fait d'ailleurs partie du comité social de son bureau de Rouyn-Noranda (à huit heures de Montréal, dont deux avec seulement des arbres), du comité Entraide et il n'a pu résister à devenir substitut régional pour les jeunes du SFPQ. Pendant ses temps libres, Marc-André complète un certificat en administration et fait de la vidéo (retraite d'un employé, récapitulatif de l'année au bureau, hommage au bénévole d'Entraide, etc.). Il conclut par ces mots : Si vous me voyez, n'hésitez pas a me saluer : je suis quelqu'un d'attachant.

Écrire à Marc-André

// Palier local

Jeunes de moins de 35 ans – Palier local

Environ 8 490 personnes âgées de moins de 35 ans, et membres du SFPQ, travaillent dans la fonction publique et parapublique du Québec.

Personne répondante jeune – Palier local

Ces 99 personnes motivent les jeunes à participer à la vie syndicale, en plus de les familiariser à l’importance du SFPQ dans leur milieu de travail. Les personnes répondantes jeunes sont regroupées par région :

  • Québec – Chaudière-Appalaches : 22
  • Montréal – Laval : 24
  • Montérégie : 9
  • Centre-du-Québec – Estrie – Mauricie : 13
  • Laurentides – Lanaudière – Outaouais : 7
  • Bas-Saint-Laurent – Côte-Nord – Gaspésie et les Îles : 13
  • Saguenay – Lac-Saint-Jean – Chibougamau – Charlevoix – Haute-Côte-Nord : 6
  • Abitibi-Témiscamingue – Nord-du-Québec : 5

Osez
lire

Vous risquez d’être déçu si vous échouez, mais vous êtes voué à l’échec si vous
n’essayez pas.

Le syndicat! Ah le syndicat! Voilà un mot dont peu de gens de notre génération connaissent le sens et la portée. Nous qui travaillons pour l’État, ce géant, le plus gros employeur de toute la province, devrions être davantage sensibilisés à l’importance de l’implication syndicale.

La fonction publique rajeunit. À plus forte raison depuis que nos aînés quittent à pleines portes pour éviter de voir leur retraite amputée. Et, pourtant, le discours qu’on entend venant de cette jeunesse devenue l’image de la fonction publique en est une défaitiste : je ne crois pas au syndicat, ça sert à rien, ça vaut pas la peine, etc.

Depuis la fin de la convention collective, il est normal de se demander si ça vaut la peine, si tous les sacrifices et le temps que l’on met pour s’impliquer et manifester valent le coup. Personne n’aime se battre, mais c’est parfois légitime. Nous sommes confrontés à un choix : ne rien faire et subir ou tenter quelque chose.

S’il n’y a pas de changement de cap chez les militants, les négociations dans l’avenir pourraient être dévastatrices. Le gouvernement, conscient de notre désorganisation et des lacunes dans la chaîne de notre solidarité, profitera de toutes les occasions pour sabrer nos acquis, pour lesquels nos prédécesseurs se sont battus et ont même risqué la prison.

Souvent la jeunesse est identifiée comme étant la relève et les futurs leaders. Ce n’est pas le cas : l’ensemble du Réseau des jeunes du SFPQ occupe déjà une place importante dans l’organisation. Il est aussi faux de dire que nous sommes les leaders de demain : nous sommes toutes et tous des leaders d’aujourd’hui.

Unissons-nous.

Caroline Pilote
Nicolas Leduc-Lafantaisie